Service d'incendie et de secours du département du Rhône et de la métropole de Lyon
retour à la page d'accueil

Le service de santé et de secours médical

Infirmier de sapeurs-pompiers

Le Service de santé et de secours médical (SSSM) regroupe les médecins, pharmaciens, infirmiers, vétérinaires et experts-psychologues de sapeurs-pompiers.

2 statuts : professionnel ou volontaire.

Les missions du S.S.S.M

Elles sont définies par l’article 24 du décret n°97-1225 du 26 décembre 1997 relatif à l'organisation des services d'incendie et de secours :

  • Surveillance de la condition physique des sapeurs-pompiers.
  • Médecine professionnelle et d’aptitude des sapeurs-pompiers professionnels et volontaires.
  • Conseil en matière de médecine préventive, d’hygiène et de sécurité
  • Soutien sanitaire des interventions des services d’incendie et soins d’urgence aux sapeurs-pompiers.
  • Formation des sapeurs-pompiers au secours à personne.
  • Surveillance de l’état de l’équipement médico-secouriste du service.
  • Participation aux missions de secours d’urgence dans le cadre de l’aide médicale urgente et des transports sanitaires.
  • Participation aux opérations impliquant des animaux ou concernant des chaînes alimentaires.
  • Participation à la prévision, à la prévention et aux interventions dans les domaines des risques naturels et technologiques.

La médecine d'aptitude et de prévention

Visite médicale de recrutement

Les médecins et infirmiers réalisent les visites médicales de recrutement, de maintien d’aptitude et de reprise opérationnelle de l’ensemble des sapeurs-pompiers volontaires et professionnels ainsi que les visites médicales des jeunes sapeurs-pompiers du département du Rhône et de la métropole de Lyon, soit environ 6200 visites annuelles réparties sur les 11 centres médicaux d’aptitude. Le SSSM participe à la politique hygiène, sécurité et conditions de travail du SDMIS en particulier en relation avec le CHSCT (étude et adaptation de poste, analyse des accidents, suivi des interventions à risque …).


Le secours d’urgence

Les médecins et infirmiers de sapeurs-pompiers sont équipés de matériel médical. À l’occasion d’une intervention, ils peuvent intervenir seuls ou en binôme, sur l’ensemble du département du Rhône et de la métropole de Lyon. Sans la présence d’un médecin, l’infirmier est habilité à mettre en œuvre des protocoles de soins d’urgence.

Protocoles infirmiers de soins d'urgence

Protocoles infirmiers de soins d'urgence
Protocoles infirmiers de soins d'urgence

Ces protocoles contiennent les actes qui peuvent être accomplis par l’infirmier, formé et habilité, jusqu’à l’intervention d’un médecin. Ces actes doivent obligatoirement faire l’objet de la part de l’infirmier d’un compte rendu écrit, daté et signé, qui sera remis au médecin-chef du SSSM et transmis, le cas échéant, au service receveur de la victime.

 

Plus d'informations en téléchargeant le mémento d'urgence

Le soutien sanitaire

L’une des missions prioritaires du SSSM est d’apporter un soutien sanitaire lors des interventions et de dispenser les soins d’urgence aux sapeurs-pompiers. Tous les jours, deux infirmiers de sapeurs-pompiers sont en garde postée dans deux casernes du département. Ils disposent d’un V.S.M (véhicule de secours médical) et sont accompagnés d’un équipier-conducteur. Un médecin de sapeurs-pompiers peut participer à l’intervention.

La garde départementale

Infirmier de sapeurs-pompiers d'astreinte et son véhicule de secours médical

24h/24, deux médecins, deux infirmiers, un vétérinaire, un pharmacien et un expert-psychologue de sapeurs-pompiers sont disponibles pour l’ensemble du département. Ils se déplacent à la demande du CODIS (centre opérationnel départemental d’incendie et de secours) à l’aide de véhicules adaptés à leurs missions.

L’engagement opérationnel du personnel du SSSM sur les interventions est géré par «l’officier santé». C’est un infirmier de sapeurs-pompiers au centre de traitement de l’alerte qui apporte un conseil technique pour les missions de secours à personnes.

La garde départementale

Les personnels

211 personnels professionnels, volontaires et technico-administratifs sont placés sous l’autorité du médecin-chef.

44 médecins

Ils doivent remplir les conditions nationales d’exercice de la médecine.

Conditions d’accès :
  • Être de nationalité française ou ressortissant de la communauté européenne.
  • Jouir de ses droits civiques et se trouver en position régulière au regard du code du service national.
  • Justifier de certains diplômes ou expériences de spécialités.
Epreuves :
  • Admission : entretien sans préparation avec le jury à partir d’un dossier composé des titres, travaux et services rendus.

139 infirmiers

Les titulaires du diplôme d’État d’infirmier, d’une autorisation d’exercer la profession ou d’un titre de qualification équivalent peuvent devenir infirmier de sapeurs-pompiers.

Concernant les infirmiers professionnels, les conditions d’accès sont les mêmes que celles du concours des médecins, mais il faut avoir 40 ans au plus au 1er janvier de l’année en cours (45 ans sous certaines conditions).

Conditions d’accès :
  • Être de nationalité française ou ressortissant de la communauté européenne.
  • Jouir de ses droits civiques et se trouver en position régulière au regard du code du service national.
  • Justifier de certains diplômes ou expériences de spécialités.
Epreuves :
  • Admissibilité : examen des titres détenus et de l’aptitude médicale des candidats.
  • Admission : entretien de 25 minutes avec le jury permettant d’apprécier les motivations.

7 pharmaciens

Pour être pharmacien de sapeurs-pompiers, il faut remplir les conditions d’exercice de la pharmacie en France.

Les modalités d’accès au statut de pharmacien professionnel sont les mêmes que celles des médecins professionnels.

Conditions d’accès :
  • Être de nationalité française ou ressortissant de la communauté européenne.
  • Jouir de ses droits civiques et se trouver en position régulière au regard du code du service national.
  • Justifier de certains diplômes ou expériences de spécialités.

5 vétérinaires

En général, les vétérinaires de sapeurs-pompiers exercent leur activité d’officiers volontaires en plus d’être praticiens libéraux dans le civil. Ils doivent donc être inscrits à l’ordre national des vétérinaires avant de postuler au SSSM. Le vétérinaire accède au grade de capitaine de sapeurs-pompiers volontaires après avoir suivi une formation spécifique dispensée par l’ENSOSP (École nationale supérieure des officiers de sapeurs-pompiers) et l’école départementale et métropolitaine des sapeurs-pompiers.

5 experts-psychologues et 1 infirmier médico-psychologue

Les experts-psychologues exercent leur activité d’officiers volontaires en plus d’être praticiens. Ils doivent justifier du titre de psychologue pour postuler au SSSM et sont recrutés en tant qu’ «experts-psychologues». Les missions des psychologues concernent essentiellement les SPP et les SPV. Dans certains cas, ils peuvent intervenir auprès des PATS et des JSP.

9 personnels administratifs, techniques et spécialisés

Travaillant de concert avec les sapeurs-pompiers du SSSM, ils occupent divers postes liés à des tâches administratives ou techniques. Ils sont en majorité fonctionnaires territoriaux.

À propos des PATS

Le secours médical héliportable du Rhône (S.M.H 69)

Suite à la signature d’une convention entre la préfecture du Rhône, le SDMIS, les Hospices civils de Lyon, et l’agence régionale d’hospitalisation, la base hélicoptère de la sécurité civile, située à Lyon-Bron, est médicalisée. L’hélicoptère peut ainsi être engagé par le SDMIS comme par le SAMU (Service d’Aide Médicale Urgente) afin d’assurer l’équité des secours sur l’ensemble du département.
L’ équipe de secours médical héliportable comporte 36 infirmiers et 22 médecins du SSSM ou du SAMU et peut être complétée par un sapeur-pompier sauveteur spécialisé héliporté.

Plus d'informations avec le reportage sur le S.M.H.

Site officiel des sapeurs-pompiers du département du Rhône et de la métropole de Lyon - Mentions légales - Plan du site